Marseille : la qualité des eaux de mer pertube trop souvent la baignade cet été

Certains jours les plongeurs nagent en eaux troubles.
Certains jours les plongeurs nagent en eaux troubles.

Des couches saumâtres en surface, des eaux verdâtres en profondeur, la mer est loin d'être claire dans la baie de Marseille. En cause, la chaleur et la pollution qui entraînent la création d'algues et le déversement des eaux de pluies après les orages.

Par Robert Papin

De trop nombreuses fois le drapeau violet a été dressé sur les plages Marseillaises et celles de la Côte bleue. Les orages fréquents provoquent le déversement de eaux de pluies et le débordement des collecteurs des eaux usées dans la mer entraînant un pollution et l'interdiction de la baignade.
Une autre pollution qui en revanche ne présente pas un grand danger est celle engendrée par les chaudes températures de la mer et la pollution. De grandes nappes  de couleur marron apparaissent en surface, il est quand même recommandé aux baigneurs de les éviter.
Heureusement, à Marseille il y a le mistral  qui à chaque fois chasse la pollution.

Des bassins de rétention pour retenir les eaux de pluies 

On estime que le volume d'eau déversé à chaque orage est d'environ 500 mille mètres cubes. Pour empécher le déversement en mer, des bassins de rétention sont construits sous les parkings sous-terrains et sous les édifices en construction. Mais pour l'instant la capacité de tous ces bassins réunis n'est que de 200 mille mètres cubes. Ces dix dernières années la qualité des eaux de baignade à Marseille s'est améliorée.


la Méditerranée, une mer vulnérable à la pollution


Tout le littoral du pourtour Méditerranéen connaîtra  dans les années à venir des migrations importantes de population. Les experts chiffres à 150 millions le nombre d'habitants en plus autour de la Méditerranée d'ici 2025. Les phénomènes de pollution risquent de s'aggraver. Dans le même temps, dés 2015, de nouvelles normes européennes seront établies pour la qualité des eaux.

Reportage de Jean-Louis Boudard et d'Emmanuel Zini
Qualité des eaux en Méditerranée



Sur le même sujet

Interview premier français

Les + Lus