Polèmique après la suspension d'un principal à La Seyne-sur-Mer

Polémique au collège Henri Vallon de La Seyne-sur-Mer, le principal vient d'être suspendu après un mouvement social de certains professeurs contre ce qu'ils appellent son "autoritarisme", d'autres enseignants au contraire soutiennent un chef d'établissement qui voulait "remettre de l'ordre".

Des professeurs se mobilisent contre la suspension de leur principal
Des professeurs se mobilisent contre la suspension de leur principal © France 3 Provence-Alpes
En poste depuis deux ans dans le collège Henri Vallon d'une zone d'éducation prioritaire de La Seyne-sur-Mer (Var), le principal Gérard Leca, vient d'être suspendu par le rectorat.

Début septembre, une quinzaine d'enseignants avait fait grève pendant dix jours pour manifester contre ce qu'ils appellent "l'autoritarisme" du principal. D'autres professeurs dénoncent aujourd'hui cette "cabale" contre un chef d'établissement qui voulait selon eux "remettre de l'ordre" dans ce collège. Ils expliquent que ce principal avait fait grimper le taux de réussite au brevet des collèges de 60% à 80% en deux ans. Une pétition circule pour soutenir le principal mis à pied.

L'établissement de la cité Berthe compte 500 élèves et une cinquantaine de professeurs.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique éducation