• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

16 nouvelles Zones de sécurité prioritaires ZSP dont 2 à Toulon

Le ministère de l'Intérieur a annoncé la création de 16 nouvelles ZSP, promesse du gouvernement afin de lutter contre la délinquance dans les zones difficiles, portant leur nombre à 80. / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Le ministère de l'Intérieur a annoncé la création de 16 nouvelles ZSP, promesse du gouvernement afin de lutter contre la délinquance dans les zones difficiles, portant leur nombre à 80. / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

De Lyon à Caen, le ministère de l'Intérieur a annoncé mercredi la création de 16 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP) qui s'ajoutent aux 64 actuelles. Deux concernent la Côte d'Azur : à Toulon, quartiers de "La Beaucaire" et "Sainte Musse"

Par @annelehars

Les zones de sécurité prioritaires sont désormais au nombre de 80. De nouvelles devraient être créées en 2015.

Voici la liste de ces nouvelles ZSP:
- Caen (Calvados), quartiers dit "Grâce de Dieu" et Hérouville-Saint-Clair
- Rennes (région Bretagne), secteur "Blosnes"
- Villefontaine - L'Isle d'Abeau (Isère)
- Orléans (Loiret), quartier de l'Argonne
- Reims (Marne), quartiers de "Croix rouge" et "Wilson"
- Forbach - Behren (Moselle)
- Maubeuge (Nord), quartier à déterminer
- Lens (Pas-de-Calais), quartier de la "Résidence"
- Lyon, VIIIème arrondissement
- Cluses - Scionzier - Bonneville (Haute-Savoie)
- Paris, XXème arrondissement
- Le Havre (Seine-Maritime) quartiers "Mont Gaillard" et "Mare rouge"
- Torcy (Seine-et-Marne), quartier à déterminer
- Trappes (Yvelines), quartier à déterminer
- Toulon (Var), quartiers de "La Beaucaire" et "Sainte Musse"
- Gonesse (Val d'Oise), quartier à déterminer
S'ajoutent quatre "extensions" de ZSP existantes:
- Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)
- Chambéry (Savoie)
- Colombes (Hauts-de-Seine)
- Valence (Drôme).

Il s'agit d'un engagement de campagne du président de la République qui est "tenu", a assuré l'Intérieur dans un communiqué, se félicitant des "bons résultats" obtenus par les 64 ZSP mises en place depuis 2012.

Les critères sont ceux dévolus aux ZSP actuelles principalement situées dans le nord et le sud de la France, dans des lieux où la "délinquance
est ancrée". Chaque ZSP a son objectif, a rappelé la place Beauvau: la lutte contre les stupéfiants pour la plupart mais aussi les incivilités,
les cambriolages ou les "rodéos" de voitures.

"Ce sont des laboratoires", a martelé le "M. ZSP" du gouvernement Christian Lambert. "On travaille ensemble -- préfet, procureur, médiateurs, bailleurs sociaux, élus, gendarmes et policiers -- sur des objectifs ciblés. C'est la rançon du succès".

Les nouvelles ZSP sont situées là ou des "problèmes ont été identifiés", fait valoir Beauvau: "violences urbaines" au Havre, "forte attente" sécuritaire à Reims, "recomposition" du bassin de délinquance de Lens, dans le Pas-de-Calais, où le Louvre a installé une annexe, "proximité de la frontière" pour Cluses-Scionzier-Bonneville (Haute-Savoie), une "ancienne vallée industrielle".

Comme il l'avait fait en mai 2013 en compagnie de la ministre de la Justice Christiane Taubira, l'Intérieur assure que le "bilan est bon": +38% de mis en cause dans des trafics de drogue (objectifs de 59 des 64 ZSP actuelles), -27% de violences urbaines dans les 14 ZSP concernées.

Les 16 ZSP vont entrer en fonction "très rapidement" et une nouvelle fournée est prévue en 2015. D'ici là, il y a les municipales et, ajoute un membre du cabinet du ministre, une "pause" due "à la réserve" qu'imposent le scrutin et ses inévitables débats sécuritaires.

Sur le même sujet

Interview d'Eric Pauget, député LR des Alpes-Maritimes

Les + Lus