Aucune sanction prononcée contre Luc Jousse par le conseil national de l'UMP

Suspendu à titre conservatoire pour son dérapage verbal sur les roms, le conseil national de l'UMP n'a finalement pas sanctionné le maire de Roquebrune-sur-Argens. Une information dévoilée par nos confrères de Var-Matin.

Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens Luc Jousse
Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens Luc Jousse © AFP : Jean-Christophe Magnenet
Dans le Var, le maire de Roquebrune-sur-Argens était au coeur d'une polémique après avoir tenu des propos jugés inacceptables par les membres de son propre parti
Luc Jousse avait déclaré, au lendemain d'un incendie qui avait ravagé un campement de Roms implanté sur son territoire

Dommage qu'on ait appelé les secours trop tôt


Suspendu à titre conservatoire pour ses propos, le maire de Roquebrune-sur-Argens n'a finalement pas été sanctionné par le conseil national de l'UMP qui s'est réuni, hier, samedi 25 janvier.
Luc Jousse reste donc tête de liste UMP pour les municipales de 2014 à Roquebrune-sur-Argens.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique