Stéphane Ravier peut-il gagner la mairie du 7e secteur de Marseille?

Le candidat frontiste Stéphane Ravier a fait un excellent score sur Marseille. En deuxième position sur l'ensemble de la ville, il est arrivé en tête dans le 7e secteur qu'il entend remporter dimanche.

Stéphane Ravier est arrivé en tête dans son secteur.
Stéphane Ravier est arrivé en tête dans son secteur. © Boris HORVAT / AFP
Avant le premier tour, on le disait stagnant dans les sondages, certains observateurs pointaient même que sa campagne n’avait pas vraiment décollé… et pourtant, Stéphane Ravier a montré dimanche soir qu’il ne fallait pas trop se fier aux enquêtes d’opinion.
Le candidat frontiste est aujourd’hui en tête d’une triangulaire dans le 7e secteur, en position de remporter la mairie de secteur.

Stéphane Ravier est bien implanté dans les quartiers Nord. Aux dernières municipales en 2008, il a été le seul candidat FN présent au second tour (Bernard Marandat dans le 8e secteur avait obtenu assez pour se maintenir mais Samia Ghali avait été élue dès le premier tour).
Au second tour en 2008 Stéphane Ravier avait à peine atteint 8 %.
Cette fois, il vise la victoire.
Ce scrutin lui offre l’occasion de prendre une belle revanche sur les législatives de 2012 où il avait échoué, sur ces mêmes terres, dans un duel face à la députée sortante Sylvie Andrieux privée de l’investiture PS en raison de sa mise en examen.

A gauche, le maire sortant socialiste Garo Hovsépian, élu depuis 1998, peut espérer un bon de report des voies des petites listes mais que feront les électeurs de Pape Diouf ?
La tête de liste « Changer la donne » a recueilli 8,10 % des suffrages au premier tour et il a indiqué qu’il ne donnerait pas de consigne de vote.

L’UMP Richard Miron a obtenu 27,83 % des voies. Epaulé par l’influente présidente des CIQ Monique Cordier, le conseiller général de la Pointe Rouge parachuté dans les quartier nord par Gaudin sera le troisième homme de cette triangulaire à haut risque.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020