Cet article date de plus de 6 ans

Marseille : découverte d'une enzime qui empêche les bactéries d'agir

Des scientifiques de l'Unité de Recherches sur les Maladies Infectieuses et Tropicales (URMITE) de Marseille viennent de mettre au point grâce à une enzime, un procédé qui empêche la création de foyers infectieux. Un grand espoir dans les luttes contre les maladies nosocomiales et la mucoviscidose.
Affaiblir les bactéries en les empêchant de se regrouper
Affaiblir les bactéries en les empêchant de se regrouper
Cette enzyme se trouve dans les eaux chaudes des sources du Vésuve. En travaillant sur sa molécule, les chercheurs marseillais de l'URMITE ont découvert qu'elle peut troubler le système de communication des bactéries et empêcher ainsi qu'elles se regroupent et provoquent des infections graves. 
Eric Chabrières, chercheur à l'URMITE explique que des expériences réalisées sur des rats en laboratoire ont montré qu'en cas de pneumonies graves le taux de mortalité est réduit de 4 à 8 fois.
Un espoir pour les patients atteints de mucoviscidose et les malades hospitalisés auront moins de risques de développer une maladie nosocomiale.
La découverte des chercheurs de l'Urmite ouvre également de grandes perspectives pour l'environnement. Leur procédé permet la destruction des insecticides.
Les explications de Ghislaine Millet et d'Emmanuel Zini
durée de la vidéo: 01 min 43
L'enzime anti-bactéries



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs