Prison de Draguignan : la démolition a commencé

Le chantier de la démolition de Draguignan s'étalera sur plusieurs mois.
Le chantier de la démolition de Draguignan s'étalera sur plusieurs mois.

Fermé depuis les inondations de juin 2010, l'ancien centre pénitentiaire va peu à peu disparaître du paysage dracénois. Les travaux de démolition ont débuté lundi et devraient durer plusieurs mois. 

Par Matthias Julliand

Le 15 juin 2010, des trombes d'eaux s'abattaient sur la région de Draguignan. Frappée de plein fouet par les intempéries, la prison avait été en partie inondée et les personnels contraints d'évacuer dans les étages 76 détenus dont les cellules situées au rez-de-chaussée avaient les pieds dans l'eau. Dès le lendemain, les 436 pensionnaires de l'établissement avaient été transférés vers d'autres établissements de la région sous un important dispositif de sécurité. 

Une fermeture définitive

Les dégâts importants subis par l'imposant bâtiment avaient conduit à sa fermeture définitive. Depuis se posait la question de sa démolition.

Dans un communiqué, la Préfecture du Var a récemment précisé le calendrier. Le chantier se déroulera en deux phases distinctes : démolition à partir du 27 octobre des bâtiments extérieurs (anciens logements de fonction), suivie de la démolition du centre pénitentiaire proprement dit. La sélection d’un maître d’œuvre est en cours.

Une nouvelle prison en 2016 ?

Par ailleurs, le projet de construction du nouveau centre pénitentiaire de Draguignan se poursuit. Les études préalables ont repris après l’issue favorable liée aux contentieux devant le tribunal administratif. Initialement prévu pour 2015, la sortie de terre des nouveaux bâtiments ne devrait pas être effective avant 2016.

Prison de Draguignan : la démolition a commencé

 

Sur le même sujet

Carte scolaire : manifestation à Breil-sur-Roya

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés