• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : la moitié des animateurs recrutés pour le périscolaire

Mécontentement des parents
Mécontentement des parents

Huit semaines après la rentrée, un grand nombre d'écoles élémentaires marseillaises n'ont toujours pas démarré les activités périscolaires du vendredi après-midi. Pour cause : seule la moitié des animateurs a été recrutée.

Par Ghislaine Milliet

Les parents des petits Marseillais sont en colère. Et ils le font savoir, particulièrement les vendredis après-midi, durant lesquels devraient se dérouler les activités périscolaires dans les écoles primaires publiques de la ville. Aujourd'hui encore, ils étaient mobilisés par des pancartes et affiches devant les écoles de leurs enfants.
Parmi les municipalités qui ont résisté à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, Marseille tient une bonne place. La décision de consacrer le vendredi au périscolaire n'a été prise qu'au début du mois de juillet. Bilan : à la rentrée, aucune activité n'avait pu être mise en place le vendredi après-midi... faute d'animateurs. 
Ce qui avait soulevé la colère des parents... Une colère qui se maintient...
.A ce jour, seuls 217 établissements sur 445 comptent des animateurs pour prendre en charge les activités périscolaires du vendredi après-midi.
Danièle Cazanova, l'adjointe au maire, déléguée à l'éducation, explique que la mairie peine à embaucher des animateurs.
Danièle Cazanova



Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus