Inondations: le maire de La Londe dénonce les contraintes environnementales

Le maire de La-Londe-les-Maures, commune du Var frappée par des crues qui ont entraîné la mort de deux personnes, a dénoncé vendredi les contraintes environnementales ralentissant les travaux sur un cours d'eau qui auraient pu empêcher ces drames selon lui.

Le maire de La Londe les Maures estime que le coût de ces inondations à 5 millions d'euros
Le maire de La Londe les Maures estime que le coût de ces inondations à 5 millions d'euros © BERTRAND LANGLOIS / AFP
"Deux catastrophes dans un délai aussi court, ce n'est pas tolérable. Laissez-nous faire les travaux!", a dénoncé le maire (UMP), François de Canson lors d'une conférence de presse, en allusion à l'épisode mortel du 19 janvier, où une personne avait déjà trouvé la mort dans la commune à la suite d'inondations.

"Les élus locaux connaissent parfaitement leurs rivières. Si on baisse le niveau de la rivière de deux mètres, si on +talutte+ les berges et si on fait des enrochements dans les points sensibles, il n'y a pas de raison que la rivière sorte de lit", a poursuivi François de Canson.
"Nous avons engagé une première phase de travaux qui a eu des résultats, puisque le centre-ville a été complètement préservé, maintenant il faut préserver le bas de la commune.

Hier, on a encore arrêté nos engins parce que la police de l'eau voulait préserver les anguilles. Le débat du jour, il est simple : veut-on préserver les anguilles ou des vies humaines?",


a-t-il lancé, alors que les travaux d'aménagement de tout cours d'eau répond à une réglementation stricte de la part des services de l'Etat.

Trouver une solution

Le maire de la commune a également indiqué qu'il s'était entretenu avec le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, attendu samedi sur place, et qu'il lui aurait assuré "qu'ensemble nous trouverons une solution".

François de Canson  s'est aussi dit rassuré par la présence vendredi auprès des sinistrés de la préfecture du Var, du Conseil général et du président du Conseil régional, Michel Vauzelle.
"Vous aurez la Région à vos côtés, notamment pour indemniser les entreprises sinistrées par les intempéries", a affirmé le président de la Région Paca, Michel Vauzelle, présent lors de la conférence de presse à la mairie, évoquant une délibération du conseil régional le 12 décembre.

5 millions d'euros de dégâts

Selon François de Canson, le montant des dégâts serait estimé à 5 millions d'euros. En janvier, les réparations avaient coûté 7 millions d'euros. Le maire a en outre confirmé que la femme âgée retrouvée morte sur la plage de Hyères en fin de matinée en lien avec les inondations de la Londe était "une Londaise ".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter