Cet article date de plus de 6 ans

Pollution de l'eau à Bouc Bel Air

Un communiqué de la Préfecture des Bouches-du-Rhône demande aux habitants de ne pas boire l'eau issue des nappes phréatiques à proximité du site de stockage des déchets de boues rouges de l'usine d'alumine.
© Frédéric Renard / France 3 Provence Alpes

Eau des nappes non potable

Un communiqué de la Préfecture des Bouches-du-Rhône demande aux habitants de ne pas boire l'eau issue des nappes phréatiques à proximité du site de stockage des déchets de boues rouges de l'usine d'alumine de Bouc Bel Air. En attendant des analyses. L'eau du robinet n'est pas concernée.

Résurgences​

Tout part d'une "faible résurgence" constatée par l'usine Altéo, à proximité de son site de stockage de résidus de production d’alumine le "Mange-Garri".
Un inspecteur de l’environnement de la DREAL s’est rendu sur place le jour-même afin d’examiner les actions mises en oeuvre par l’exploitant. Il ressort des premières analyses que cette eau est polluée​ et n’est pas potable.

Selon un communiqué de la Préfecture des Bouches-du-Rhône, l’exploitant a missionné un organisme spécialisé afin d’identifier l’origine de cette résurgence et d’y mettre fin. Les premières investigations indiquent que cette résurgence présente bien un lien avec les eaux provenant du site de Mange-Garri.

Mais pour François-Michel, Lambert député EELV :

L'entreprise ne peut pas gérer seule le problème, ce sont tous les services de l'état qui doivent prendre en charge ce problème qui date depuis des décennies."



© Frédéric Renard / France 3 Provence Alpes

La préfecture s’est assurée, avec l’appui de l’Agence Régionale de Santé (ARS), de l’absence de captage ou de forage collectif connu dans le périmètre concerné. Cette résurgence ne présente aucun lien avec le réseau d’eau potable des riverains, qui n’est en aucune manière impacté.

Les éventuels riverains qui posséderaient un captage privé sont invités à se faire connaître auprès de la mairie de Bouc-Bel-Air afin que des mesures de contrôle de qualité de l’eau issue de ces forages puise être analysée.
Dans l’attente de ces contrôles, il est recommandé de ne pas consommer l’eau issue de ces forages.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement pollution réchauffement climatique