Alpes de Haute-Provence: saisie de deux tonnes de cannabidiol

Les fûts et bidons remplis de CBD ont été retrouvés au sein de sièges de plusieurs sociétés. / © Gendarmerie des Alpes de Haute-Provence / Brigade de Forcalquier
Les fûts et bidons remplis de CBD ont été retrouvés au sein de sièges de plusieurs sociétés. / © Gendarmerie des Alpes de Haute-Provence / Brigade de Forcalquier

Une opération coordonnée par la police judiciaire a permis le 13 février, la saisie de deux tonnes de cannabidiol (CBD) aux sièges de plusieurs sociétés. Ces dernières se trouvent dans les Alpes de Haute-Provence, la Drome et le Morbihan. Six personnes ont été interpellées. 

Par Marie Bail

La gendarmerie des Alpes de Haute-Provence a publié hier sur sa page Facebook  l'annonce d'une saisie record réalisée le 13 février dernier. Deux tonnes de substances de cannabidiol ont été retrouvées sous forme liquide et solide, conditionnées en bidon et en fûts. 

Issue de la culture industrielle de certaines variétés de cannabis pauvre en THC appelé couramment « chanvre », cette production consistait à extraire de la plante un cannabinoïde particulier, le cannabidiol (ou CBD) qui est une substance particulièrement recherchée et coûteuse dont l’utilisation va de la cigarette électronique aux applications médicinales, précise la gendarmerie. 


Les perquisitions ont été menées aux sièges de plusieurs sociétés, deux implantées notamment dans les Alpes de Haute Provence ont permis de découvrir une très importante quantité de produits.

Des analyses vont être conduites afin de déterminer si les produits sont conformes à la législation en vigueur. Selon le ministère de la Santé, le cannabidiol, CBD est légal s’il ne dépasse pas un taux de 0,2 % de THC, le principe actif du cannabis.

Six personnes ont été placées en garde à vue pour préciser leur rôle dans ce commerce s'étalant des Alpes de Haute-Provence, à la Drome et au Morbihan. 


A lire aussi

Sur le même sujet

conflit des salariés de McDonald's Saint-Barthélémy

Les + Lus