• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Saint-Etienne-les-Orgues : des chiens et des chats volontairement empoisonnés

Une quinzaine de chiens et un chat ont été empoisonnés à Saint-Etienne-les-Orgues / © Google
Une quinzaine de chiens et un chat ont été empoisonnés à Saint-Etienne-les-Orgues / © Google

Depuis plus de trois semaines, la psychose s'est emparée des habitants de Saint-Etienne-les-Orgues. Une quinzaine de chiens et deux chats ont été volontairement empoisonnés avec des boulettes de viande dispersés dans le village et les alentours.

Par Ludovic Moreau

"Qui peut faire une chose pareille ? " s'insurge Michel Mazel, adjoint au maire, en charge de la vie locale, à Saint-Etienne-les-Orgues (04).
Depuis plus de trois semaines, dans ce village de 1290 habitants, la psychose s'est installée, chacun suspect son voisin d'à côté ou celui d'en face d'être responsable.
Depuis plus de trois semaines, une quinzaine de chiens et deux chats ont été empoisonnés. Certains sont morts, d'autres gravement malades. Mais pourquoi ? Dans quel but ?

Des boulettes de viande empoisonnées ont été dispersées dans le village, mais aussi dans la montagne. Des chiens ont été empoisonnés alors qu'ils étaient tenus en laisse, d'autres dans les propriétés privées

explique Michel Mazel et ajoute :

Depuis, les gens parlent, soupçonnent, on vit une véritable psychose

 
Des affiches ont été placardées dans les rues pour inviter les habitants à la plus grande vigilance.
Des affiches ont été placardées dans les rues pour inviter les habitants à la plus grande vigilance.

Dans le village, cette affaire est prise très au sérieux, la municipalité a placardé des affiches et appelle à la plus grande vigilance, à ne pas laisser errer les animaux et surtout à signaler tout comportement suspect à la gendarmerie.
La mairie incite les propriétaires dont leur animal a été victime d'un empoisonnement à systématiquement déposer plaintes avec un certificat du vétérinaire.


Une enquête de gendarmerie

Côté gendarmerie, quatre procédures sont en cours pour "atteinte volontaire à la vie d'un animal domestique apprivoisé ou tenu en captivité". Une enquête préliminaire a été ouverte sous l'autorité du procureur de la République. Pour le moment, les gendarmes ont constaté la mort de deux chats et d'un chien et trois chiens malades. Mais, la certitude d'un empoisonnement n'est pas encore établie.

Pas d'information concernant le ou les auteurs des faits, mais selon une source proche de l'enquête, il pourrait s'agir de l'expression d'un ras le bol d'un habitant. En effet, selon cette même source, de nombreux chiens "divagueraient" dans les rues de Saint-Etienne-les-Orgues.

Reportage : Véronique Bouvier et Léo Centofanti

Sur le même sujet

Bouches-du-Rhône : des militants écologistes décrochent un portrait de Macron dans la mairie de Beaurecueil

Les + Lus

Les + Partagés