Covid 19 : que sait-on du variant "IHU" en provenance de Forcalquier ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Guigou

Ce jeudi, l'IHU Méditerranée Infection a annoncé avoir découvert un nouveau variant. Les patients vivent tous à Forcalquier dans les Alpes-de-Haute-Provence. Le professeur Colson, virologue à l'IHU nous en dit plus.

On l'appelle B.1.640.2. C'est le variant "IHU", du nom de l'Institut Hospitalo-Universitaire en maladies infectieuses, qui l'a découvert fin novembre. 

Les patients testés viennent tous de Forcalquier (04). D'après Philippe Colson, Professeur en pharmacie et virologue à l'IHU, 12 personnes seraient contaminées : "12 génomes ont été confirmés, et il y 3 cas de suspicion par test PCR". 

Le variant IHU est-il plus contagieux ? Plus virulent que le Delta ?

"C'est trop tôt pour le dire, l'Agence Régionale de Santé (ARS) est actuellement en train de mener une investigation sur Forcalquier pour en savoir plus", explique le Pr. Colson. 

Ce dernier confirme cependant que cette souche est "génétiquement divergente de celles qu'on connaît actuellement. C'est pour cela qu'il s'agit bien d'un variant".

"Génétiquement, il pourrait être l'ancêtre du variant Congo-Breton, découvert en Bretagne il y a deux mois" ajoute le virologue. Un variant qui a provoqué près de 150 cas, mais qui a disparu par la suite. 

Comment le variant IHU est-il apparu ? 

Car les variants apparaissent et disparaissent, selon une courbe épidémiologique connue, comme l'explique cette animation sur l'apparition des variants dans la région (source IHU) :

L'IHU a d'ailleurs détecté une quinzaine de variants depuis l'été 2020. "Celui qui a duré le plus longtemps, c'est le Marseille 4. On pense qu'il vient d'un élevage de visons en France". 

Concernant le variant IHU, le Pr. Colson indique qu'"un patient de Forcalquier avait voyagé au Cameroun". Mais il précise qu'"il est trop tôt" pour confirmer l'origine du variant. C'est l'enquête sur place qui donnera des données plus précises. 

Où en est-on du variant Omicron à Marseille ? 

Le variant Omicron, apparu en même temps que le variant IHU, inquiète plus les autorités sanitaires, car on connaît sa contagiosité. 

Pour l'heure, l'IHU confirme à Marseille12 cas par génome. Il y aurait 9 autres cas suspects d'après les tests PCR. 

Comme pour le Variant "IHU", d'après le Pr. Colson, il est encore préliminaire de dire si "Omicron" résiste ou non aux vaccins. 

Depuis le 6 décembre, l'ARS a déclenché la phase 2 du Plan Blanc, aux vues de la pression hospitalière qui augmente, parallèlement à la 5ème vague de Covid. 

Dans la région, le taux d'incidence est désormais de 577 cas pour 100.000 pour la semaine du 29 novembre au 5 décembre. Il était de 417 la semaine précédente. 

Enfin, l'ARS indique que le nombre de décès a presque doublé en une semaine : 69 décès contre 37 la semaine précédente.