Tourbillon de papillons dans un jardin de Digne-les-Bains

© Cindy Marby
© Cindy Marby

Pour attirer les papillons, il faut un jardin. Dans ce jardin, on peut regrouper les espèces végétales qui plaisent à l'élégant insecte. Cent trente espèces volent ainsi dans le Jardin des papillons à Digne-les-Bains. Un jardin cultivé avec soins, rien que pour eux, depuis vingt ans.  

Par Nathalie Deumier

Dans ce jardin ouvert au public, les papillons volent en liberté. Des papillons blancs, comme ceux que nous voyons toute l’année. Mais aussi des flambés, des sphinx… ces espèces dont les noms sont connus de quelques amateurs seulement. Certains spécimen vivent une journée, d'autres neuf mois. 
 
© Cindy Marby
© Cindy Marby

Proserpine est le nom d’un papillon emblématique de la région. C’est aussi le nom de l’association créée à Digne il y a vingt ans, pour inventer ce jardin aux papillons, entre autres. 

Le jardin "appât"

Le jardin de Digne pousse sur un versant sud, dans un climat à la fois méditerranéen et montagnard. Le papillon recherche le soleil et des fleurs odorantes. 
Le jardin des papillons / © Cindy Marby
Le jardin des papillons / © Cindy Marby

500 espèces de plantes attirent l’insecte sur un hectare de terre. En moyenne, 120 espèces de papillons viennent « fréquenter » ces fleurs.  

La métaphore de l’écologie

La visite permet d’admirer la beauté des papillons et bien plus que cela.
 
Amarylis / © Cindy Marby
Amarylis / © Cindy Marby

Les guides racontent la vie de ces drôles d’animaux. Comment ils pondent leurs œufs et passent leur première vie de chenille sur les plantes-hôtes. Pourquoi ils choisissent ensuite des plantes nectarifères pour se nourrir à l’âge adulte.   
 
© Cindy Marby
© Cindy Marby

Camille Moigno est guide dans le jardin. Elle nous explique : « C’est un équilibre. Si la plante disparaît, le papillon disparaît avec elle. Le papillon est la métaphore de l’écologie. »
 

Sur le même sujet

Les + Lus