Cet article date de plus de 4 ans

Alpes-Maritimes : bilan de la chasse aux fraudeurs du RSA

Avoir des droits, c'est aussi avoir des devoirs et l'un de ces devoirs, c'est de ne pas tricher. Cette maxime, le département des Alpes-Maritimes en a fait l'un des axes de sa politique en matière de solidarité, notamment pour le RSA, le Revenu de Solidarité Active.
Le Département 06 avait innové en créant en juillet 2011 une brigade "anti-fraude".
Le Département 06 avait innové en créant en juillet 2011 une brigade "anti-fraude". © F3
La plupart des 25.000 bénéficiaires sont honnêtes bien sûr, mais le Département 06 sanctionnne ceux qui ne le sont pas.
Un bilan vient d'être fait : trente-deux millions d'euros économisés en cinq ans, dont dix millions déjà en 2016 : les chiffres dévoilés hier par le président du Département Eric Ciotti attestent que la détection des fraudes paie >> Voir le bilan détaillé.

Le département des Alpes-Maritimes avait innové en créant en juillet 2011 une brigade "anti-fraude". Composée de sept agents, elle est chargée de détecter les anomalies, traiter les dossiers, qualifier les fraudes et, si besoin, les sanctionner. En novembre 2015, le dispositif s'était encore étoffé.

Reportage :

durée de la vidéo: 01 min 52
Bilan de la lutte contre les fraudes au RSA

Entre novembre 2015 et août 2016 :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie