Alpes-Maritimes : sauvetage d'une chienne bloquée près d'une semaine dans une cavité

Java, une chienne de deux ans, a été extraite, samedi 18 janvier, saine et sauve d'un boyau dans lequel elle s'était engouffrée lors d'une chasse le dimanche 12 janvier, sur la commune d'Amirat, dans le haut-pays grassois grâce aux secours des sapeurs-pompiers et du groupe secours spéléo français.
Il aura fallu quasiment une semaine pour les secouristes afin de sortir Java d'une cavité de 4 à 5 mètres de profondeur.
Il aura fallu quasiment une semaine pour les secouristes afin de sortir Java d'une cavité de 4 à 5 mètres de profondeur. © Codis 06
C'est dans la nuit noire du samedi 18 janvier, aux alentours de 21 heures, que Java a revu le jour. Depuis quasiment une semaine et la partie de chasse à laquelle elle participait, cette petite teckel de deux ans était bloquée dans un boyau rocheux dans lequel elle s'était malencontreusement engouffrée, sur la commune d'Amirat, dans le haut-pays grassois."17 sapeurs-pompiers du groupe montagne et du sauvetage animalier se sont relayés pendant six jours", a déclaré le centre opérationnel de secours et d'incendie des Alpes-Maritimes (Codis 06).
17 sapeurs-pompiers du groupe montagne et du sauvetage animalier, ainsi que les membres du Secours spéléo français ont mené les opérations.
17 sapeurs-pompiers du groupe montagne et du sauvetage animalier, ainsi que les membres du Secours spéléo français ont mené les opérations. © Codis 06
Ils ont pu compter sur les précieuses compétences du Secours spéléo français, une association de bénévoles, souvent mobilisés sur ce genre d'intervention.
L'intervention a demandé la mobilisation des secouristes jour et nuit, afin d'approcher et rassurer la chienne.
L'intervention a demandé la mobilisation des secouristes jour et nuit, afin d'approcher et rassurer la chienne. © Codis 06
Car ce sauvetage était particulièrement délicat. Il a d'abord fallu un certain temps pour localiser la petite chienne, coincée dans un boyau de 4 à 5 mètres de profondeur, et autant horizontaliment. L'accès particulièrement difficile pour les secouristes a rendu difficile l'approche de l'animal et nécessité la plus grande patience, afin de la rassurer et la faire sortir. Pour cela, le Secours spéléo français a parfois dû utiliser des petits explosifs, afin de pouvoir créer plus d'espace dans la roche. Finalement, tout cela a été mené avec la plus grande précaution. Java a pu être sortie de son trou, "sans être endormie", afin d'en finir avec cette nuit de plusieurs jours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux nature sauvetage pompiers paca économie