#HugaBrit : prenez un Britannique dans vos bras face à la menace de Brexit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Le concept du “Hug-a-Brit” est simple comme un selfie : vous trouvez un sujet britannique, vous le prenez dans vos bras pour lui montrer que vous l'aimez !
Le concept du “Hug-a-Brit” est simple comme un selfie : vous trouvez un sujet britannique, vous le prenez dans vos bras pour lui montrer que vous l'aimez ! © Capture du site pleasedontgouk.com

Dans moins d'un mois, les Britanniques se rendront aux urnes pour dire s'ils veulent oui ou non rester au sein de l'Union européenne. De nombreuses initiatives voient le jour pour soutenir ce maintien. Exemple, le concept du “Hug-a-Brit”... Applicable sur la communauté azuréenne ! 

Vous croisez un Britannique ? Faites lui un gros calin si vous voulez que la Grande-Bretagne reste dans l'Union européenne ! C'est simple, amusant, c'est une idée que marche bien sur internet, c'est le "Hug a brit". 

L’idée serait née dans une cuisine, lors d’une discussion entre amis selon Libération. «Dans le contexte ultranégatif de la campagne du référendum, où les deux camps passent leur temps à balancer des arguments plus effrayants les uns que les autres, on a voulu prouver qu’on peut avoir un discours humoristique et positif», explique Tessa Szyszkowitz, l’une des fondatrices de ce mouvement.

Le mouvement "Hug a Brit", ne veut pas afficher de d’attache ou de message politique, ni de financement extérieur. Le site internet se veut d'ailleurs très neutre.


« Hugabrit » : faites des câlins aux Anglais... par leparisien

Et si ce calin vous plait, vous pouvez en faire la promo sur les réseaux sociaux. Petit avertissement quand même, les Britanniques installés sur le Côte d'Azur ne sont pas forcément au courant de l'initiative, prévenez-les avant de "huger" !

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.