Mandelieu La Napoule : un homme reconnaît être l’auteur du coup de feu

Les perquisitions ont eu lieu le mercredi 10 janvier dans un appartement de l'immeuble Les Alizées, à Mandelieu-La-Napoule / © France 3
Les perquisitions ont eu lieu le mercredi 10 janvier dans un appartement de l'immeuble Les Alizées, à Mandelieu-La-Napoule / © France 3

Le 6 janvier, le corps d’un homme de 22 ans avait été retrouvé dans le hall d’une résidence à Mandelieu-La Napoule dans les Alpes-Maritimes. Selon le procureur de la République de Grasse, la personne placée en garde à vue aurait expliqué avoir répondu à une provocation.

Par Coralie Chaillan

Suite à une perquisition dans un appartement du rez-de-chaussée de la résidence les Alizées, à Mandelieu dans les Alpes-Maritimes, un homme a été placé en garde à vue hier, mercredi 10 janvier. Garde à vue qui a été prolongée ce jeudi 11 janvier. L'opération était menée par brigade des recherches de Cannes et la section des recherches de Marseille, appuyés par l’antenne GIGN d’Orange.

Toujours selon le Procureur de la République de Grasse, il pourrait être présenté à un juge d’instruction car les indices, recueillis par les gendarmes de la compagnie de Cannes, portent à croire qu'il serait l'auteur de l'infraction. 

Agé de 45 ans, l’homme a avoué être l’auteur d’un coup de feu dans la nuit du 6 janvier. Il est déjà connu des services de polices pour des faits notamment de violences intrafamiliales. Au cours de sa garde à vue, il a expliqué aux enquêteurs avoir agi en réponse à une provocation.

L’autopsie réalisée sur le corps de la victime a conclu à un décès causé par tir de plomb. Toujours selon le Procureur de la République de Grasse, les deux hommes ne se connaissaient pas. Le mobile n’est pas encore clairement établi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marseille : marche blanche pour Engin

Les + Lus