Cet article date de plus de 6 ans

Résultats mitigés pour les parkings intelligents cannois

Depuis août dernier, la ville de Cannes expérimente une application smartphone de « parking intelligent », sensée faciliter la vie des automobilistes qui cherchent à se garer. Mais l'appli est récente et les balbutiements restent nombreux.

Le parcmètre est-il condamné à disparaître? Pas tout de suite selon les cannois.
Le parcmètre est-il condamné à disparaître? Pas tout de suite selon les cannois. © France 3
Quel automobiliste n'a jamais pesté contre un parcmètre? Par manque de monnaie, manque de temps ou simplement car aucun horodateur n'était visible aux alentours? La ville de Cannes pensait avoir trouvé le début d'une solution en août dernier.

La ville fut la deuxième en France seulement (après Saint-Emilion) à adopter une application de « parking intelligent ». Elle permet à ses utilisateurs de payer leur stationnement depuis leur smartphone, simplement avec le numéro d'immatriculation de leur véhicule et leur coordonnées bancaires. Plus de recherche nécessaire, tous les horodateurs sont enregistrés. Plus de stress de l'amende, vous pouvez prolonger votre stationnement ou que vous soyez et votre smartphone vous prévient quand votre temps va expirer.

Pourtant, le système peine à susciter l'engouement des cannois. 500 personnes seulement ont téléchargé l'application, dont l'ergonomie et les fonctionnalités laissent, il est vrai, un peu à désirer. Mais les concepteurs espèrent que, grâce aux retour des utilisateurs, le parking intelligent deviendra une vraie solution d'avenir.

durée de la vidéo: 01 min 17
Stationnement: Cannes, ville pilote

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets