Chapelle Saint-Lazare de Gorbio : un appel aux dons pour sauver ce patrimoine

La chapelle Saint-Lazare de Gorbio, un patrimoine à sauver. / © Philippe Millois - France 3
La chapelle Saint-Lazare de Gorbio, un patrimoine à sauver. / © Philippe Millois - France 3

La légende, raconte qu 'au Moyen Age les lépreux de Gorbio tenus à l'écart du village dans les Alpes-Maritimes, allaient s'abriter là-bas, dans les abris de roche, les Barmes. Elle dit aussi que  l'un d'eux est mort en chemin ici sur la voie romaine. Un édifice en péril. A découvrir, vite.

Par Jacqueline Pozzi & Anne Le Hars

Dans les Alpes-Maritimes, seulement trois chapelles construites entre le XIème et le XVème siècle sont dédiées à Saint-Lazare : à Tende, à Saint-Martin-Vésubie et à Gorbio !
C’est dire l’importance de cette chapelle et l’urgence qu’il y a à la sauvegarder.

 

Beau, mais fragile


Il faut consolider l'édifice et c'est urgent. Les travaux sont estimés à 120 000 euros. C'est très lourd pour Gorbio. La commune est devenue propriétaire de la chapelle à la faveur de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, et comme elle de nombreux villages ont hérités d'édifices très chers à entretenir.
 


La Fondation du patrimoine a entrepris d'en aider certains, mais la tâche est immense : il y a dans les Alpes-Maritimes, plus d'un millier de chapelles.

Pour Gorbio la fondation du patrimoine a donc lancé une souscription et c'est en fait la 3ème. Les 2 premières ont permis de restaurer la façade de l'église, et de faire renaître de ses cendres la chapelle des Pénitents Blancs, grâce à des dons d'habitants du village et d'amoureux de Gorbio.

A chaque fois qu'un particulier fait un don pour sauver le patrimoine, la fondation, abonde de son côté avec des subventions de l'Etat.
 

 Saint Lazare, le protecteur de la lèpre


Lazare, était aussi le saint patron du diocèse de Marseille, son premier évêque, martyr.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus