Contrôles et mises en sécurité dans les Alpes-de-Haute-Provence

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP & ALH

Le séisme de magnitude 5 sur l'échelle de Richter qui a affecté le Sud-Est lundi soir a fait tomber quelques cheminées et fissuré quelques maisons, sans faire de blessés. Sur place, plus de peur que de mal donc. Ce mardi, l'heure est à la mise en sécurité.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, où se trouve l'épicentre de la secousse, une dizaine de cheminées sont tombées dans la commune de la Condamine, où deux maisons et le clocher ont été également fissurés. Cinq cheminées sont également tombées à Barcelonnette et deux à Jausiers, tandis qu'une maison a été légèrement fissurée à Saint-Paul-sur-Ubaye.

Reportage à Jausiers de Bouvier Véronique, Centofanti Leo et Paul Anne:

durée de la vidéo: 01 min 25
Mise en sécurité à Jausiers
Le tremblement de terre a par ailleurs provoqué une crise d'angoisse chez une personne, prise en charge par les secours, a indiqué un officier du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) des Alpes-de-Haute-Provence, qui a recensé "une centaine d'appels" à la suite de l'événement. 

Aucun relogement n'a été nécessaire

Les pompiers "mènent une reconnaissance plus approfondie" mardi  matin dans la zone la plus touchée, près de l'épicentre du séisme, situé à 7 kilomètres de Châteauroux-les-Alpes, 8 kilomètres d'Embrun et 10 kilomètres de Barcelonnette.

Dans les Alpes-Maritimes, le Codis n'a recensé aucun dégât mais a reçu 600 appels dans les 45 minutes qui ont suivi la secousse, a confirmé un officier mardi matin.