• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Corps mutilé d'une journaliste: quatre personnes en garde à vue

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur le corps mutilé qui avait été découvert à Paris fin septembre. Il s'agit de celui de Caroline Carvolan, journaliste, qui avait travaillé pour France 3 Côte d'Azur.

Par Olivier Le Creurer avec l'AFP

Les enquêteurs restaient prudents sur ces interpellations, effectuées par les policiers de la brigade criminelle en charge des investigations sur ce corps, identifié comme étant celui d'une jeune femme de 33 ans, une ancienne journaliste pigiste. Elles auraient eu lieu dans les milieux marginaux.

La semaine dernière, les enquêteurs avaient identifié une personne proche de la victime. On ignorait mardi si cette personne figurait parmi les quatre interpellés.
Les policiers de la brigade criminelle étaient parvenus début octobre à mettre un nom sur le cadavre mutilé au niveau des jambes retrouvé dans une gaine électrique par des ouvriers travaillant sur un chantier rue Louis Pasteur Valléry-Radot, près de l'hôpital Bichat.

La victime avait notamment occasionnellement travaillé pour France Télévision et notamment France 3 Côte d'Azur    et avait ensuite cessé en raison de problèmes personnels. L'enquête s'est concentrée sur son environnement. Elle était originaire du sud de la France et vivait à Paris depuis quelques années.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus