• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Démantèlement à Nice d'un trafic de drogue via des bateaux de croisière

La Police Judiciaire de Nice vient de démanteler un réseau entre l'Italie et le Brésil. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

Par Catherine Lioult

De la drogue qui transite par bateaux de croisière, avec à leur bord, des "mules" recrutées dans des cités de Nice : la police judiciaire de Nice vient de mettre fin à  un trafic au mode opératoire inhabituel. Au total, près d'une vingtaine de personnes ont été interpellées, sur commission rogatoire internationale d'un magistrat de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs, chargée des affaires de crime organisé), a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête.
Basés à Nice, les commanditaires - des "caïds de cités" déjà condamnés pour trafic de drogue en 2008 - "recrutaient des petites mains, parfois à peine majeures et sans revenus, dans les quartiers sensibles, classés en Zone de sécurité prioritaire (ZSP)", selon la même source.  Ils leur offraient une croisière au départ de l'Italie, direction le Brésil. A l'aller, les passeurs acheminaient du cannabis, et au retour, de la cocaïne.

Des narco-croisières pour les mules


C'est lors d'une escale à Tenerife, dans les Canaries que dix d'entre eux ont été arrêtés fin mars, en possession de 25 kg de cocaïne très pure, avant une seconde vague d'interpellations de neuf personnes dans les Alpes-Maritimes. Les premiers sont en attente de transfert vers la France, tandis que les autres
ont été déférés devant la justice à Marseille. Les enquêteurs cherchent désormais à déterminer depuis quand ce trafic sévissait.
AFP;

Sur le même sujet

P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)

Les + Lus