AVC : quels sont les symptômes et quels sont les gestes à adopter ?

Ce mardi 29 octobre, c'est la journée mondiale des AVC, une pathologie qui touche une personne toutes les 5 secondes. Pris en charge dans les 4 heures qui suivent les 1er symptômes, les AVC peuvent ne laisser aucune séquelle.
IRM d'un cerveau victime d'un AVC (Archives)
IRM d'un cerveau victime d'un AVC (Archives) © Maxppp / Quentin Reix
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC), c'est le plus souvent, une artère qui se bouche. Pour limiter les séquelles, la prise en charge doit être effectuée dans les 4 heures suivant les 1ers symptômes. 
 

Quels sont les signes d'alerte ?

  1. Faiblesse musculaire ou paralysie d'une partie du corps. 
  2. Perte de sensibilité ou  engourdissement du visage ou du corps
  3. Trouble ou perte de la vision d'un oeil ou de la moitié du champ visuel
  4. Difficulté à parler, à trouver ses mots ou à comprendre ce que l'on entend.
  5. Mal de tête brutal, inhabituel.
Si vous-même ou l'un de vos proches présentez de tels signes, composez le 15, le numéro du Samu. 
 


Les bons réflexes en attendant les secours 

Allongez le malade avec un oreiller sous la tête.
Notez l'heure à laquelle sont survenus les 1ers symptômes.
Ne pas boire ni manger.
Ne pas prendre de médicament.
 

Témoignage d'une victime

Intervenants : Jean Flamini, patient ; Dr Sabrina Saredi
Un reportage de : S.Gotlib ; JB. Bierlein ; J.Gross
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société