Quand la Protection Judiciaire de la Jeunesse ouvre ses portes à Grasse

Elle souhaite faire connaître ses missions et a ouvert les portes d'un centre d'hébergement à une de nos équipes.

Cette structure est la première étape vers la réinsertion.
Cette structure est la première étape vers la réinsertion. © France 3 Côte d'Azur
La Protection Judiciaire de la Jeunesse ( la PJJ) est un service du Ministère de la Justice qui travaille avec les magistrats pour le suivi des mineurs, soit en danger, soit déjà condamnés.
Ce lundi 16 octobre était une journée de communication :  elle a ouvert les portes de ses établissements pour mieux faire connaître ses missions.
Objectif : s'occuper des jeunes en conflit avec la loi, les accueillir, les placer d'abord dans un centre d'hébergement puis dans une famille d'accueil, et construire enfin un projet individualisé en collaboration avec  tous les partenaires, avec, en ligne de mire leur réinsertion.

Dans les Alpes-Maritimes, c'est à Grasse qu'un centre d'hébergement a été ouvert à la presse pour expliquer le travail des professionnels.


REPORTAGE : V.VARIN, E.FELIX ET A.VEJUX:

durée de la vidéo: 01 min 52
Journée portes-ouvertes à la PJJ de Grasse (06)

 

Les chiffres en France
138.853 : c’est le nombre de mineurs pris en charge par la PJJ en 2016
2.255 : c’est le nombre de mineurs placés dans des établissements avec hébergement
9.000 : c’est le nombre de professionnels qui travaillent à la PJJ
60 % d’entre eux sont des éducateurs
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société