Les lâchers de ballons ou de lanternes interdits dans le ciel des Alpes-Maritimes suite à un arrêté préfectoral

Les lâchers de ballon, c'est terminé dans les Alpes-Maritimes. / © Valéry Hache / AFP
Les lâchers de ballon, c'est terminé dans les Alpes-Maritimes. / © Valéry Hache / AFP

Le préfet des Alpes-Maritimes a pris un arrêté dans de ce sens. Objectif : réduire la pollution qui résulte de l'éclatement des ballons dans la nature.

Par Catherine Lioult

Savez-vous que selon le programme des nations unies pour l'environnement   les ballons font partie des dix premiers déchets récréatifs retrouvés sur le littoral ? Quand les baudruches éclatent, les débris se dispersent et sont ingérés les animaux, dauphins et tortues en mer,  mais aussi par les oiseaux. Ils arrivent dans leur appareil digestif, ce qui est mortel. Ces déchets se délitent en micro-déchets polluent aussi l'environnement. Le constat est le même pour les lanternes du Nouvel An chinois.
 
Ces ballons sont très prisés par les enfants ! / © JOHANNES EISELE / AFP
Ces ballons sont très prisés par les enfants ! / © JOHANNES EISELE / AFP

Le 2 octobre dernier, le préfet des Alpes-Maritimes a décidé de ne plus autoriser les lâchers de ballons à usage récréatif, commémoratif ou de loisir et les lanternes (dispositif de type ballon à air chaud fonctionnant sur le principe de l’aérostat, non dirigé et comprenant une source de chaleur active). Ils étaient auparavant autorisés sous certaines conditions ( autorisation préalable formulée au moins 30 jours avant la date ). Pourquoi cette nouvelle règlementation ? Par rapport à la pollution et par rapport au danger potentiel pour les aéronefs. L'interdiction est désormais permanente. Dès 2017, la préfecture des Bouches-du-Rhône avait pris un tel arrêté.

 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus