Le Préfet des Alpes Maritimes décide la réouverture de la carrière de La Roque pour un an

Publié le Mis à jour le

Fermée sur décision du Tribunal administratif début janvier, le préfet des Alpes Maritimes a décidé, vendredi, par un arrêté, d'autoriser son exploitation pour un an au grand soulagement des professionnels du BTP et au désarroi des riverains. 

Le reportage réalisé par J. Sanna, D. Beaumont et D. Roux

Le 29 novembre 2012, le tribunal administratif étudiait l'affaire:

Le 8 janvier dernier, le tribunal administratif de Nice avait annulé l’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de l’ancienne carrière comme lieu de stockage de déchets inertes. Dans son jugement, le tribunal indiquait que « l'exploitation de l'installation de stockages inertes sur le site de La Roque était incompatible avec le règlement du plan d'occupation des sols » de Roquefort-les-Pins.

L'entreprise Spada avait décidé de faire appel et demandait à la Préfecture un sursis à exécution et une autorisation provisoire d'exploiter. Selon Spada, la décharge recevait 500.000 tonnes de gravats de chantiers. 
La décision du Préfet est donc un soulagement pour les professionnels du BTP. Eric Ciotti, président du conseil général des Alpes Maritimes s'est lui aussi rejoui de cette décision: "Cette réouverture, bien que temporaire, facilitera le travail des entreprises du bâtiment et permettra une gestion raisonnée des déchets de chantier.Toutefois, elle nous oblige à trouver une solution pérenne rapidement, car l’autorisation préfectorale prévoit une évacuation du site dans un délai d'un an vers une ISDI (Installation de Stockage de Déchets Inertes) autorisée."
Bernard Kleynhoff, président de la CCI Nice Côte d'Azur est lui aussi satisfait:


La Préfecture n'a pas souhaité commenter sa décision.
 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité