Marine Brenier succède à Christian Estrosi à l'Assemblée Nationale

Marine Brenier, candidate des Républicains et de l'UDI, a été élue sans surprise à l'issue du second tour de la législative partielle dans la 5è circonscription des Alpes-Maritimes sur un score de 64,09% des voix. Le candidat frontiste, Michel Brutti obtient quant à lui 35,91% des suffrages.

© MAX PPP
Marine Brenier, 29 ans, adjointe au maire de Nice et conseillère départementale, est  désormais députée des Alpes-Maritimes. Candidate sous l'étiquette Les Républicains-UDI, elle a obtenu  64,09% des suffrages à l'issue du second tour de l'élection législative partielle dans la 5è circonscription des Alpes-Maritimes. Son adversaire Michel Brutti portait les couleurs du Front national. Il obtient 35,91% des voix. Le taux de participation est de 22,60%.
Marine Brenier avait été choisie par Christian Estrosi pour lui succéder. Le maire de Nice, patron de la Métropole, avait choisi de renoncer à son poste de député après avoir été élu à la présidence de la région PACA.

Un vrai faux suspense

Au premier tour, 23, 33 % des 88 286 électeurs des 28 communes de la 5è circonscription  s'étaient déplacés pour aller voter. Marine Brenier (LR-UDI) caracolait en tête  devant les six autres candidats, avec  47,44% des voix. 
Michel Brutti (Front National) était arrivé à la deuxième place ( 30,75% des suffrages). Le PS (6,49%) avait invité  les électeurs à faire barrage au FN, les autres candidats n'ayant donné aucune consigne de vote.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique