Migrants : ils devaient déposer une demande d'asile, ils sont arrêtés pour un contrôle d'identité

Une famille de migrants érythréens, attendue pour déposer une demande d'asile à la préfecture de Nice après une injonction du tribunal administratif, a été interceptée par les forces de l'odre pour un contrôle d'identité.

Ils sont partis ce lundi 3avril au matin de Breil-sur-Roya en train, destination Nice, accompagnés du collectif de Roya Citoyenne et de l'emblématique Cédric Herrou. Mais pour ce couple de migrants érythréens et leur enfant, qui devait déposer une demande d'asile à la préfecture des Alpes-Maritimes, difficile d'imaginer que le voyage serait interrompu à Sospel, avec un arrêt à la police des frontières de Menton pendant trois heures pour contrôle d'identité.

Ce vendredi 31 mars, le tribunal administratif de Nice a ordonné au préfet des Alpes-Maritimes d'enregistrer la demande d'asile de cette famille dans les trois jours. Pour l'heure, celà n'a pu être fait et pour cause.



La préfecture étant fermée l'après-midi, la famille devra revenir sur Nice demain mardi.

REACTION DE LEUR AVOCAT :
Réaction de leur avocat: maître Zia Oloumi

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité