A Nice depuis un an, le parc du Ray a remplacé le stade historique : les riverains donnent leur avis

Il y a un an, le parc du Ray a vu le jour, après plusieurs années de réhabilitation. Le stade emblématique des Aiglons a laissé place à un espace de verdure bientôt bordé d'immeubles à la façade végétalisée. 

Le parc du Ray a pris la place du stade emblématique des Aiglons dans le Nord de Nice.
Le parc du Ray a pris la place du stade emblématique des Aiglons dans le Nord de Nice. © Sylvestre / MaxPPP

C'est une nouvelle facette de la ville de Nice qui a vu le jour. Depuis un an, le parc du Ray donne une bouffée d'oxygène à tout le quartier où se situait l'ancien Stade du Ray.

Ce lieu emblématique pour les Aiglons et tous les Niçois est devenu un trait d'union entre urbain et nature. C'est une emprise de 2,8 hectares dans le paysage urbain :

L'émergence d'un éco-quartier

"Les allées sont larges, et il est esthétique, se réjouit une passante du quartier. Ça fait un poumon vert en haut de Gorbella."

Dans ce parc, plantes grasses et cyprès cotoient allées en pierre et jeux pour enfants de tout âge. L'aménagement de ce parc urbain ne plait pas forcément à tous les habitants du quartier. "C'est bien c'est agréable, ça fait une bouffée de verdure mais je pense que c'est un peu trop minéral", confie une habitante.

La réhabilitation de ce quartier, en cours depuis plus de 7 ans, est enfin en fin de course. Ce parc est la première étape de l'émergence d'un éco-quartier : un ensemble immobilier de 17 000 m2 de surface de plancher associant logements et équipements sportifs et commerciaux. 

Les quelques immeubles qui entourent le parc du Ray devront être terminés pour le deuxième trimestre de l'année 2021, d'après les agences immobilières qui s'occupent de la vente des appartements.

300 logements à la façade végétalisée sont prévus. Un toit à potager devrait voir le jour sur ces immeubles pour les gens du quartier.

"On ne veut pas devenir un quartier dortoir"

Le chapitre immobilier de la réhabilitation de ce quartier ne fait pas l'unanimité. "Ce sont des tours, ce n'est pas convivial, commente un passant. Je plains les gens qui vont habiter ici."

Pour Sandrine Maestroni, "trop c'est trop" ! La présidente de l'association Grainn (Gorbella Ray Action Information Nice-Nord) aurait souhaité voir "3 ou 4 immeubles et non pas 10 immeubles de 7 ou 8 étages". "On ne veut pas devenir un quartier dortoir, nous sommes une entrée de ville", ajoute-t-elle. 

Si les changements ne sont pas au goût de tout le monde, ce qui est sûr c'est qu'ils ont été radicaux. A la place du parc du Ray, se tenait auparavant le Stade du Ray. 

Inauguré en 1927, le stade de l'OGC Nice a accueilli les Aiglons jusqu’en 2013, date à laquelle le stade de Nice Allianz Riviera a été inauguré.

Si le Stade du Ray n'était pas un lieu esthétiquement très attirant, il occupait une place particulière dans le coeur des Niçois.

Le Stade du Roy le 11 octobre 2017
Le Stade du Roy le 11 octobre 2017 © Michel Bernouin FTV

Ils se sont émus de sa démolition en 2017 et ont célébré avec ferveur le dernier match de l'OGC Nice dans ses tribunes, jusque dans les rues de la ville. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport stade allianz riviera nice histoire culture