• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Disparition de Jean Icart, ancien Conseiller général des Alpes-Maritimes, à l'âge de 90ans

Journaliste et imprimeur, il dirigea le journal l’Indépendant, référence de la presse économique. Issu d’une famille puisant ses racines dans le Comté de Nice, il aimait sa ville et siégea au Conseil municipal (1977-1995). Il fut député suppléant de Charles Ehrmann (1993-1997).

Par Yves Lebaratoux

A la suite du redécoupage cantonal, il fut le premier Conseiller général du nouveau canton de Nice 3 en 1982.
Réélu sans interruption, il fut Conseiller général jusqu’en 1998, date de son retrait de la vie politique.
Jean Icart siégea notamment au sein de la Commission des Finances, où sa connaissance des dossiers et son expertise financière en firent un président respecté de ses pairs comme de l’administration départementale.
Son attachement au Conseil général l’amena à rédiger un ouvrage de référence sur la collectivité départementale contenant notamment les biographies de chacun de ses membres depuis 1945.
Jusqu’à son dernier souffle, il fut un vice-président actif de l’amicale des anciens Conseillers généraux des Alpes-Maritimes
Jean Icart venait d’avoir 90 ans le 8 avril dernier.


Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes adresse ses plus sincères condoléances " à son épouse, à son fils et à l’ensemble de sa famille et de ses proches affectés par sa disparition".

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus