• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Dix-huit jours dans un désert de glace : trois Niçois ont réussi à traverser le Sarek, en totale autonomie

Trois Niçois, Vincent Lavrov, Flavient Hillot et Thomas Jary, ont réalisé un exploit : traverser le désert de glace de Sarek, au nord de la Suède, en totale autonomie. Ils ont rapportés de là-bas des souvenirs douloureux et l'éblouissement des paysages.
Trois Niçois, Vincent Lavrov, Flavient Hillot et Thomas Jary, ont réalisé un exploit : traverser le désert de glace de Sarek, au nord de la Suède, en totale autonomie. Ils ont rapportés de là-bas des souvenirs douloureux et l'éblouissement des paysages.

L'aventure aura duré 18 jours. En mars 2019, Vincent Lavrov, Flavien Hillat et Thomas Jarry ont décidé de vivre leur rêve : traverser un désert de glace de 200 km. Parfois, l'aventure a eu des airs de cauchemar. Mais les paysages oniriques ont largement compensé. Et ils ont réussi.

Par Laurence Collet

Le Grand Nord. Le paradis blanc. Ou l'enfer.
Dans le désert de Sarek, un parc national situé au nord de la Suède, le diable s'habille de blanc et jette un froid glacial sur tout ce qui l'approche.
© Google Maps
© Google Maps
Les pieds des randonneurs sont anesthésiés puis se tordent de souffrance.
"C'est probablement la plus grosse douleur que j'ai eue de ma vie", explique Vincent Lavrov.
Ce Niçois, habitué plutôt des Alpes et des hauteurs du Mercantour s'est lancé avec deux amis, Flavien Hillat et Thomas Jarry, à l'assaut ce grand espace, en totale autonomie.
"On est tout le temps en train de lutter, tout est difficile", raconte Flavien. "Avant de partir on savait pas ce qu'on allait trouver, on savait pas si on allait tenir", admet-il.
"On est des gars ordinaires.", résume Thomas.
Ordinaires, pas tant que ça. En témoigne le reportage de Denise Delahaye, Emma Arnau et Alexandre Taba.
L'aventure dans le désert glacé de Sarek
Trois Niçois sont partis à l'assaut de ce désert au nord la Suède. Et ils ont réussi.


 

Un groupe d'amis et de documentaristes : "Isöken" un film retraçant cette aventure dans le grand désert du nord de la Suède sortira cet été

Vincent Hillat est réalisateur de documentaires d'aventure. Il filme les projets qu'il partage avec Vincent Lavrov (Objectif Mercantour, la grande traversée, 2017) et avec Thomas Jarry (Isöken, la traversée du Sarek, 2019).
Isöken, le documentaire sur ce grand désert de glace -le plus grand d'Europe, sortira en août 2019. 
Pour monter ces films et partager leurs défis avec le public, les trois garçons ont créé une association, "Jusqu'au bout de vos rêves". Elle est à l'image de leurs projets, mue par le désir de vivre leurs rêves plutôt que rêver leur vie.
"Nous avons créé l’association début 2019", explique Vincent. "Le but est de réaliser des documentaires d’aventures. Nous souhaitons partir une ou deux fois par ans dans des contrées éloignées et sauvages, afin de partir à la rencontre de paysages uniques où très peu de personnes y sont allées et où la solitude règne".
"Vincent (NDLR Vincent Jarry) et moi nous nous connaissons depuis presque 20 ans", ajoute le réalisateur niçois. "Nous avons découvert l’univers de la montagne il y a maintenant quatre ans. Cinq mois après notre première randonnée, nous nous sommes donné l’objectif de réaliser la traversée intégrale du mercantour en deux semaines en totale autonomie (NDLR Objectif Mercantour)". 
"Ce fut le déclic, nous avions attrapé le virus et nous voulions partir encore plus loin et plus longtemps ! En décembre 2018 nous avons rencontré Thomas, un gros addict des camions neige avec qui nous avons de suite accroché, ce qui a formé notre trio infernal", résume avec humour Vincent Hillat.
La suite, c'est une image du Sarek qu'ils 
Et de réaliser le documentaire ISÖKEN qui sortira, notamment, avant la fin d’année 2019.

En parallèle de tout ça nous réalisons le documentaire « Drop It » porté sur le basejump et le ropejump. Où nous sommes parti à la rencontre des pratiquants afin de comprendre leurs motivations et leur passion qui est souvent trop mal jugée.
Il est prévu pour cet été

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus