La Xylella découverte en Corse et à Nice ne s'attaque pas aux oliviers

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a confirmé ce mardi à l'assemblée nationale que la souche de Xylella Fastidiosa découverte en Corse et à Nice n'est pas la même qu'en Italie. Elle ne s'attaque pas aux oliviers. 

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll en visite en Corse en juillet 2015.
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll en visite en Corse en juillet 2015. © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a rappelé mardi devant l'Assemblée que la souche de la bactérie Xylella Fastidiosa découverte la semaine dernière à Nice était différente de celle qui a causé d'énormes dégâts dans les oliveraies italiennes. 

"Il faut être précis, (cette) Xylella Fastidiosa -Italie et oliviers- n'est pas la même que celle que nous avons découvert et en Corse et dans les Alpes-maritimes",

a répondu le ministre au député socialiste des Bouches-du-Rhône et président de la région PACA, Michel Vauzelle, qui s'inquiétait des conséquences de cette épidémie sur l'économie agricole, lors des questions au gouvernement.

Il a rappelé que c'était le rôle des préfets d'éradiquer la bactérie et d'éviter la propagation "tout en maintenant une activité économique".
Les services de l'Etat avaient déjà assuré la semaine dernière que la bactérie détectée à Nice était de la sous-espèce "multiplex", la même que celle détectée en Corse sur plus d'une centaine de plants à ce jour et qui ne s'attaque pas, contrairement à la souche italienne, aux oliviers
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie xylella environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter