Le conseil régional PACA vote une sanction d' 1.800.000 euros contre la SNCF

Publié le Mis à jour le

L'hiver dernier fut particulièrement noir avec 8% de trains supprimés chaque semaine. Un état des lieux que la région Paca qui finance l'offre TER va faire payer à la SNCF. L'assemblée vient de voter les plus lourdes sanctions de France contre la compagnie  : 1 million 800 000 euros.

Trois millions et demi d'usagers, concentrés une seule ligne longeant la côte, des retards récurrents et des TER supprimés. La région a décidé d'augmenter les pénalités de la SNCF. Elle devra lui verser une indemnité supplémentaire d' 1.800.000 euros

Si la SNCF reconnaît que ses trains sont trop souvent en retard, elle rappelle aussi  que d'importants travaux de rénovation sont en cours. Des chantiers qui plombent davantage la ponctualité des TER. La SNCF devra encore redoubler d'efforts pour renverser la vapeur et se débarrasser, dans notre région, de l'encombrante palme des trains les plus en retard de l'hexagone.
Pénalités SNCF

 

Les constats de la Région PACA
"La Région a constaté ces derniers mois de trop nombreux dysfonctionnements dans l’exploitation du réseau ferroviaire régional par la SNCF comme dans la gestion des moyens qui lui sont alloués. 
Sur les 4 600 TER circulant chaque semaine en région, on compte près de 350 suppressions hebdomadaires pour motifs internes à la SNCF, au cours du premier trimestre 2014.
Concernant  300 de ces trains, il s’agit d’une diminution de production planifiée par la SNCF pour anticiper ses difficultés et organiser des services de substitution par autocars."
Communiqué du Conseil régional PACA