• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le Conservatoire national à rayonnement régional de Nice fête ses 100 ans

L’accès aux concerts et aux manifestations du Centenaire du Conservatoire de Nice est libre, dans la limite des places disponibles. Ici, l'un des nombreux cours donnés au CNRR. / © f3
L’accès aux concerts et aux manifestations du Centenaire du Conservatoire de Nice est libre, dans la limite des places disponibles. Ici, l'un des nombreux cours donnés au CNRR. / © f3

Le Conservatoire de Nice fête ses 100 ans. Des festivités sont prévues toute cette semaine, avec la présence de "grands" qui ont appris à faire et à aimer la musique à Nice : Richard Galliano, Gabriel Tacchino ou encore Elisabeth Vidal... Découverte et programmation complète.

Par @annelehars

Fondé en 1916 par la pianiste Adeline Bailet, le conservatoire de Nice fut d’abord une simple école de musique installée dans les locaux de la Bourse du Travail. Avec l’augmentation du nombre d’élèves et des disciplines enseignées, l’école dut être logée dans des lieux plus vastes et fut installée dans les années trente à la Villa Thiole, puis, à la fin des années quarante, à la Villa Paradiso à Cimiez.

Ayant été successivement dirigée, après Adeline Bailet, par le compositeur Ismaël Michalon, l’organiste Albert Ribollet et la cantatrice Solange Delmas, l’école municipale de musique passa à partir de 1962 sous la direction de l’organiste Pierre Cochereau qui en fit en 1968 un conservatoire national, puis national de région. C'est en 2006, que les cours s'installent avenue de Brancolar.

Retour avec Jacqueline Pozzi et Frédéric Tisseaux sur l'histoire de cette institution :

Dossier: le CNR de Nice à 100 ans
Intervenants : André PEYREGNE - Directeur du Conservatoire de Nice, John GADE + archives de Gabriel Tacchino au piano, de 'le conservatoire est vite trop petit' et de son inauguration.


Programmation de cette semaine de fête : 

  • Lundi 29 juin, 18h30 : Art Dramatique - Hommage à Jacques Toja, Administrateur de la Comédie Française et ancien élève du Conservatoire de Nice.
  • Mardi 30 juin : Harpe à 15h et chant à 20h
  • Mercredi 1er juillet : Percussions à 15h et musiques actuelles et jazz à 20h
  • Jeudi 2 juillet : Composition et Electroacoustique à 15h et orgue à 20h
  • Vendredi 3 juillet : Musique ancienne à 15h et vents à 20h
  • Samedi 4 juillet : Guitare à 15h et cordes à 20h
  • Dimanche 5 juillet à 18h30 : Concert de Clôture - Programme complet de la semaine.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Marseille : la journée des blessés de guerre

Les + Lus