Le site internet de l'académie de Nice piraté par des inconnus opposés à l'intervention française au Mali

La partie varoise du site internet de l'académie de Nice (compétente sur les Alpes-Maritimes et le Var) a été victime dans la nuit d'un piratage informatique par des inconnus se disant opposés à l'intervention française au Mali et menaçant de s'en prendre à un symbole français: la tour Eiffel. 

© France3 Côte d'Azur
Les hackers ont posté, sous le titre "au nom d'Allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux", un message sur fond noir en français et en arabe indiquant que "la décision du gouvernement français d'intervenir au Mali ne sert pas vraiment ses intérêts" et qu'"elle a été examinée avec son propre regard et non avec celui du peuple français et son intérêt", a indiqué à l'AFP un porte-parole du rectorat, confirmant une information publiée sur le site de Nice-Matin.
La page piratée comporte également une photo de la tour Eiffel accompagnée de la mention "prochaine cible", selon ce porte-parole.
Le rectorat, prévenu peu avant 07H30 de ce piratage, a aussitôt fermé la partie varoise du site académique. Il a indiqué qu'il allait porter plainte dans la journée auprès du procureur de la République de Nice. Jamais son site n'avait connu de cyberattaques auparavant, a-t-on confirmé de même source.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation