Le tutorat, acteur de la réussite des étudiants en médecine

Ils ne sont que 18% à passer le cap de la première année. Alors avant même la rentrée universitaire, les étudiants retournent sur les bancs des amphis pour profiter de cours dispensés par des étudiants plus âgés.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

 C'est sans doute l'une des filières universitaires les plus sélectives. Les étudiants en première année de médecine doivent beaucoup travailler pour décrocher leur passage en deuxième année. Ils doivent aussi gérer leur stress pendant de longs mois.
Certains d'entre eux prendront des cours particuliers pour rester à niveau, mais à Nice, une formule a fait ses preuves.

 Instauré il y a 11 ans, le tutorat consiste à dispenser des cours gratuits en amphi pendant les vacances, mais c'est aussi un parrainage. A chaque fois, les étudiants plus âgés se collent à la tâche. La part psychologique n'est pas oubliée car certains étudiants craquent. Trop de pression! Seul un élève passé par le même parcours trouve les mots du réconfort.

REPORTAGE