La lutte par tous moyens contre les chenilles processionnaires

Ces bestioles constituent un vrai danger pour les humains, mais aussi pour les animaux de compagnie. Les communes sont très mobilisées pour éliminer les chenilles processionnaires. Celle de St-Laurent-du-Var s'apprête à prendre un arrêté pour contraindre les particuliers à traiter leurs arbres.

La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit, le Thaumetopoea pityocampa. Mais pour que cette transformation s'opère, elle doit sortir de son cocon, souvent perché en haut d'un arbre, pour se déplacer en colonie vers un espace ensoleillé. Le phénomène a lieu partout en France, et particulièrement dans le Midi où les pins sont nombreux.


Fléau pour les arbres, la chenille l'est tout autant pour les hommes, car son contact provoque en général des brûlures, de l'urticaire, une conjonctivite. Elle déclenche des allergies respiratoires, voire un oedème. Chez l'animal, les poils en contact avec la langue  provoque une nécrose et  un étouffement.

REPORTAGE : V.VARIN, E.JACQUET ET C.ESPANOL
 

Les communes sont très mobilisées pour éliminer les chenilles processionnaires. Celle de St-Laurent-du-Var s'apprête à prendre un arrêté pour contraindre les particuliers à traiter leurs arbres. Intervenants : Isabelle Panchieri Agent du service des espaces verts et Danielle Hebert Adjointe au maire chargée des espaces verts

LA LUTTE, PAR TOUS MOYENS

Le cycle biologique de la chenille est annuel, et se résume en huit étapes.


Face à une prolifération des chenilles processionnaires, les autorités ont pris le problème à bras-le-corps.
Dans les espaces publics, chaque commune choisit la méthode de lutte qui luisemble la plus appropriée. Ainsi certaines ont opté pour un éco-piège.

 


La lutte biologique consiste elle, à mettre en place des prédateurs. Les mésanges, par exemple, sont des oiseaux qui consomment en couple jusqu'à 500 insectes par jour. Un nichoir sur l'arbre permet de lutter constre la prolifération mais en général, un seul moyen ne suffit pas. Pièges à phéromones,  destruction du nid, tout est bon pour éradiquer cet insecte.
 


Et comme pour le charançon du palmier, la lutte ne peut être globale. St-Laurent-du-Var prévoit donc de verbaliser les particuliers qui ne feraient pas le nécessaire pour résoudre le problème.
 

EN CAS D'URGENCE

Dans tous les cas, il faut se laver pour éviter les poils urticants ne se propagent sur le corps et mieux vaut consulter si les yeux piquent, en cas de démangeaisons sévères ou de problèmes respiratoires. Seul un médecin peut établir le traitement à mettre en place pour court-circuiter l'allergie. Même conseil pour les animaux : le contact avec les chenilles avec les muqueuses constitue une urgence absolue. 
En savoir plus
Agence régionale de santé Paca
Les chenilles urticantes

Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
La chenille processionnaire du pin : bilan 2016

Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt Paca (Draaf)
La chenille processionnaire du pin est un ravageur répandu sur une grande moitié du sud de la France

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)
Avis de l’Anses relatif aux méthodes alternatives au traitement chimique des processionnaires du pin et du chêne en conditions urbaines - 2013

Institut national de recherche agronomique (Inra)
Guide technique sur la gestion de la processionnaire du pin - 2015
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité