Les arbitres de football amateur, au coeur de trois altercations dans le Var et les Alpes-Maritimes

L'arbitre amateur risque des sanctions. / © MAXPPP
L'arbitre amateur risque des sanctions. / © MAXPPP

En seulement dix jours, trois altercations ont eu lieu entre des arbitres et des joueurs lors de matches de football amateur. Dans ces cas précis, les Districts de football de la Côte d'Azur et du Var sont chargés d'établir des sanctions.  

Par Léa Bouquet

Dans le Var et les Alpes-Maritimes, le football amateur est marqué depuis dix jours par des altercations. Dans chacun des cas, les arbitres sont au centre du conflit, tantôt agressés, tantôt agresseurs. 

Un arbitre déclenche une bagarre à Nice 

La dernière affaire en date remonte à ce week-end, au stade Babkin-Hairabedian. Après un match amateur, un arbitre de Nice déclenche une bagarre. Les premiers éléments laissent croire qu'il voulait se venger d'avoir été malmené pendant le jeu.

"Pour l'instant, nous avons peu de détails sur les circonstances exactes et sur les protagonistes", le secrétaire général du District Côte d'Azur Georges Carlin, contacté par France 3. 

L'arbitre d'une vingtaine d'années serait revenu après le match avec une quinzaine de jeunes, pour répondre aux provocations et en découdre. La bagarre n'a pas fait de blessé mais a provoqué l'intervention de la police et de la gendarmerie.

Une procédure d'instruction va maintenant être menée par la commission de discipline, qui se réunit ce mercredi à 17 heures. "Nous attendons d'avoir tous les éléments pour que la commission puisse statuer", explique Georges Carlin. En attendant, le jeune homme incriminé a été suspendu de ses fonctions.  

Un joueur casse le bras d'un arbitre varois

Le week-end du 3 février, deux arbitres ont été agressés coup sur coup, lors de matches amateurs. 

La première rencontre opposait des adolescents de 17 ans des clubs de Puget-sur-Argens et Hyères. A la 90ème minute de jeu, l'arbitre choisit de sanctionner un joueur de Hyères par un carton rouge. L'adolescent, très énervé, donne un coup de pied dans le bras de l'officiel. Résultat : un cubitus cassé, une attelle et une vingtaine de jours d'ITT pour l'arbitre. 

Pour le président du District du Var, Pierre Guibert, on ne peut pas laisser passer de tels actes. "La commission décidera prochainement d'une sanction", ajoute-il. En attendant, le club d'Hyères a pris la décision d'exclure le joueur.

Lors du match La-Seyne-sur-Mer / Saint-Mandrier, c'est également un carton rouge qui a mis le feu aux poudres. Alors que l'arbitre ramassait le carton qu'il avait laissé tomber, l'un des joueurs lui a fait une "balayette", heureusement sans gravité. 

Sensibiliser au fair-play

Pour faire revenir le fair-play sur les pelouses, le District du Var veut organiser des actions pédagogiques le week-end prochain.

Comment ? En encourageant les joueurs à faire une haie d'honneur aux officiels avant le début du match. Les joueurs remettront également, au premier arrêt de jeu, un carton vert à l'arbitre, comme symbole et signe de respect. 
 

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus