• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

A Nice, l’art se conjugue au féminin pluriel avec “Femmes en Scènes”

"Camille contre Claudel" ouvre le festival Femmes en scènes / © Julien Jovelin
"Camille contre Claudel" ouvre le festival Femmes en scènes / © Julien Jovelin

Du 7 au 17 mars, le 11ème festival Femmes en Scènes investit la ville de Nice, avec une riche programmation pluridisciplinaire : 18 spectacles (théâtre, danse, concerts, performances…), un parcours d’expositions et une marraine de renom, Hélène Zidi. 
 

Par Florence Brun

Mettre dans la lumière les femmes artistes et les problématiques féminines, mélanger les genres, lutter contre les stéréotypes sexistes.

Voilà 11 ans que le festival Femmes en Scènes poursuit la même ambition. Et c'est tout naturellement qu'il se déroule, depuis sa création, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

A voir ce vendredi 8 mars :


Un festival "unique en France" aime à rappeler sa directrice et fondatrice, Françoise Nahon.

Unique par sa durée, sa diversité de propositions, qui en fait une vitrine éclectique du spectacle vivant, mais aussi son accessibilité et sa visée solidaire, incarnée par un partenariat avec des associations de femmes.
 

Un "s" à Femmes, un "s" à Scènes : nous tenons plus que jamais à cette pluralité. 


Cette année encore, Femmes en Scènes promet une édition nourrie et dense. Théâtre, concerts, danse, performances : pas moins de 18 spectacles sont programmés dans 6 sites niçois, ainsi que des expositions d’artistes plasticiennes et performeuses.
 

Le teaser


C’est une pièce à succès, créée à Avignon l’an dernier, qui ouvrira le festival le 7 mars au Théâtre Francis Gag : Camille contre Claudel.

Camille Claudel se dédouble, l’une à 20 ans, avec tous ses espoirs, sa fraîcheur, son insouciance, sa fougue et sa passion, l’autre à 79 ans, à l’aube de sa mort avec l’expérience et le recul sur son existence.

L’auteur n’est autre qu’Hélène Zidi, qui y joue avec sa propre fille, Lola. L’actrice et metteur en scène a accepté avec enthousiasme d’être la marraine de cette 11ème édition.

"Quand j’étais petite fille, j’étais maladivement timide et complexée. Je me sentais toute petite face à un monde d’hommes brillants mais trop imposants, puissants et pour le coup décomplexés dans le monde artistique" confie Hélène Zidi.

"Il m’a fallu déployer une force incroyable, une persévérance et une rage incommensurable pour partir à la quête de la femme, la mère et l’artiste que je suis devenue aujourd’hui. Le théâtre m’a sauvé la vie, m’a rendu ma dignité et donné une légitimité !"

Un cheminement vers la liberté et la réalisation de soi en tant que femme... Nul doute que la problématique demeure plus que jamais d’actualité.
 
"Écho n’est pas un mythe" (Cie Maurie) / © DR
"Écho n’est pas un mythe" (Cie Maurie) / © DR
 

Un partenariat avec le Club Soroptimist Nice Azur
Sur chaque billet vendu par Femmes en Scènes, 1€ est reversé à l’association Soroptimist Nice Azur.
Depuis 1921, les Soroptimist oeuvrent pour transformer la vie des femmes, des filles et des enfants, grâce à un réseau mondial de membres engagés dans la société et à travers des partenariats internationaux.

 

Femmes en Scènes, du 7 au 17 mars à Nice

Les lieux :
Théâtre Francis Gag, Espace Magnan, La Semeuse, La Providence, Théâtre de L’impasse, Forum Jorge François, Galerie Martin Sauvage, La Passerelle et Svetà Gallery.

Toute la programmation ici

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus