Nice : une “flashmob” d'animalistes contre la captivité des cétacés

Les animalistes s'étaient donnés rendez-vous dans les rues de Nice, ce samedi 9 novembre, pour protester contre l'existence des delphinariums. / © France 3
Les animalistes s'étaient donnés rendez-vous dans les rues de Nice, ce samedi 9 novembre, pour protester contre l'existence des delphinariums. / © France 3

Une cinquantaine d'animalistes s'est rassemblée, cet après-midi, pour dénoncer la captivité des cétacés dans les delphinariums.

Par Hugo Lemonier

Ils dansent, visage fermé, bouche cousue. Une cinquantaine d'animalistes ont répété à cinq reprises ce même tableau, en divers lieux du centre-ville de Nice. Les manifestants protestaient contre la captivité des dauphins, orques et autres cétacés dans les delphinariums.

Cet happening volontairement "statique et silencieux", comme le décrivent les organisateurs, n'a pas manqué de surprendre les badauds venus faire leurs courses dans les rues du vieux Nice.

Se revendiquant pour certains du Parti animaliste, qui avait réussi une percée aux européennes en réunissant 2,2% des voix, ces militants dénoncent "l'exploitation animale" et réclament la "réhabilitation en milieu naturel" des cétacés.

Sur le même sujet

Les + Lus