Nice : Mobilisation et soutien aux Chrétiens et aux Yazidis d'Irak

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux .

Comme les autres minorités religieuses, les Chrétiens sont en danger en Irak, en Syrie et au Liban. Alors que la France et l'Allemagne organisent des convois humanitaires, à Paris et dans certaines villes de Province, des associations se mobilisent.

A Nice, ces associations réclament des actions plus fortes ; 

durée de la vidéo: 02 min 18
Soutien aux Chrétiens d'Irak


L'UE renforce son aide humanitaire vers l'Irak et cherche à se coordonner :


La Commission européenne a débloqué 5 millions d'euros supplémentaires d'aide aux populations déplacées en Irak et a réfléchi aux moyens de mieux coordonner l'aide humanitaire, mais l'hypothèse d'une livraison d'armes aux Kurdes opposés aux jihadistes n'a pas été retenue.
Une réunion des ambassadeurs de l'UE a été organisée pour coordonner les actions en Irak, mais également en Ukraine et dans la bande de Gaza.
Elle a permis un échange de vues entre États membres de l'UE sur ces crises. 
Les ambassadeurs se sont mis d'accord pour "renforcer de toute urgence la coordination humanitaire et accéder aux populations déplacées", a indiqué dans un communiqué le service diplomatique de l'UE, mené par Catherine Ashton.
La Commission va jouer le rôle de coordinateur et un mécanisme de protection civile a été activé.
Il soutient et facilite la mobilisation des services de secours pour répondre aux besoins immédiats des pays frappés par une catastrophe ou qui risquent d'en subir une.

Les États membres de l'UE ont en outre "salué les efforts des États-Unis et ses partenaires pour contrer l'avancée de l'État islamique et faciliter l'accès à l'aide humanitaire" en Irak, même s'ils n'envisagent pas pour l'instant d'imiter Washington en transférant des armes aux combattants kurdes qui tentent de repousser les jihadistes dans le nord du pays.



L'aide de la Commission pour l'Irak s'élève désormais à un total de 17 millions d'euros en 2014.

"Ce que nous voulons, c'est prêter main forte à des centaines de milliers d'Irakiens y compris les groupes minoritaires déplacés dans les montagnes de Sinjar", a déclaré la commissaire européenne.


L'avancée des jihadistes en Irak a jeté des centaines de milliers de personnes sur les routes, notamment des chrétiens chassés de Mossoul et de Qaraqosh, mais aussi des dizaines de milliers de membres de la minorité kurdophone et non musulmane des Yazidis.
De 20.000 à 30.000 membres de cette communauté restent piégées par l'insécurité dans les montagnes de Sinjar, sans nourriture, sans eau et sans abri, selon le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés. (AFP)


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité