A Nice, le sport permet de mieux vivre en prison

Au centre de l'image, un détenu sous surveillance court sur la promenade des Anglais. / © France 3 côte d'Azur
Au centre de l'image, un détenu sous surveillance court sur la promenade des Anglais. / © France 3 côte d'Azur

Grâce à des surveillants et des moniteurs de sport très motivés, certains détenus de la maison d'arrêt de Nice peuvent s'entraîner et faire des compétitions hors les murs, nous avons pu suivre l'un d'entre eux.

Par Laurent Verdi

Le rôle de l'administration pénitentiaire est aussi de préparer les détenus à se réinsérer, à leur sortie. Le sport est un vecteur important. Et la maison d'arrêt de Nice a d'autant plus intérêt à proposer des activités à ses détenus que le taux d'occupation est record, 180%. 660 détenus pour 366 places.

Le détenu que nous avons suivi prépare le marathon de Cannes et la cours "Les gendarmes et les voleurs", organisée par la gendarmerie les 3 et 4 juin 2017 à Ambazac en Limousin.


Comment le sport aide les détenus à Nice
Auteurs: Laurence Collet et Didier Beaumont

Intervenants:

  • Détenu anonyme
  • David Barrois, moniteur de sport
  • Jean-François Désire, directeur de la maison d'arrêt de Nice
  • Ex-détenu anonyme
     

Sur le même sujet

Les + Lus