L'OGC Nice condamné à une amende de 2 000 euros ... pour port de bonnets de père Noël

La commission de discipline de la Ligue de football professionnelle a condamné l’OGC Nice à une amende de 2 000 euros avec sursis. La faute ? Avoir autorisé les enfants qui accompagnaient les joueurs à porter des bonnets de père Noël lors de la rencontre face à Toulouse le 21 décembre 2019.



 

Le règlement interdit aux jeunes accompagnants de porter une tenue différente des joueurs.
Le règlement interdit aux jeunes accompagnants de porter une tenue différente des joueurs. © OGC Nice
L’OGC Nice porte le chapeau pour une histoire de bonnets … Jeudi 16 janvier, la Ligue de football professionnelle (LFP) a infligé une amende de 2 000 euros avec sursis à l’équipe niçoise, à cause de la tenue des enfants qui accompagnaient les joueurs lors du match Nice – Toulouse du 21 décembre.

À quelques jours du réveillon, les enfants portaient des bonnets de Noël à l’entrée des équipes sur le terrain. Le problème ? Le règlement interdit aux jeunes accompagnants de porter une tenue différente des joueurs, qui eux, n'avaient pas de bonnets.


Le père Noël est-il une ordure ?


Le club de Jim Ratcliffe n’aura aucun mal à payer l’amende, mais la sanction passe mal. Sur son site internet, l’OGC Nice a publié un article titré « Le père Noël est-il une ordure ? ».
 
L'article demande aux fans du club si le port de bonnets de Noël par les jeunes accompagnants est : «  Réponse 1 : Mignon, festif, c’est l’esprit de Noël. Réponse 2 : Scandaleux. L’OGC Nice mérite une amende de 2.000€ avec sursis. Si vous avez répondu 2, vous pouvez postuler pour siéger à la Commission des Compétitions de la LFP », conclut le communiqué. 

Des « escort kids » avec des bonnets de Noël, pourtant une tradition de longue date pour le club des Aiglons. C’est la première fois qu’ils sont sanctionnés pour cet écart vestimentaire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport