Réfugiée politique turque depuis 2009,  elle  vit à Nice et elle a pu compter dans son combat sur de nombreux soutiens.

Elle a le sourire ! Pinar Selek, 44 ans, a obtenu la nationalité française, et c'est à Nice, sa ville d'adoption, que cette sociologue, enseignante à l'université peut fêter l'événement.



Les démêlés de Pinar Selek avec la justice turque remonte à 1998, avant l'arrivée au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan. A l'époque jeune chercheuse de 27 ans, elle a été accusée d'être impliquée dans une explosion ayant fait sept mort sur la base des aveux d'un jeune témoin qui s'est ensuite rétracté. Pinar Selek a été emprisonnée, et acquittée à quatre reprises. Le 25 janvier 2017, le procureur de la Cour de Cassation de Turquie a relancé les poursuites et demandé sa condamnation à perpétuité sur appel du Parquet. Une pétition est en ligne pour  réclamer son acquittement définitif.




A Nice, Pinar Selek, désormais citoyenne française, continue son combat pour les libertés, où que ce soit dans le monde, avec les relais de nombreux comités de soutien. 


 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité