Pour la seconde fois, la page Facebook de la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes est bloquée par le réseau social

Publié le
Écrit par Gregory Bustori
La Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes compte sur sa page Facebook pour relayer ses actions et remplir, comme ici, son entrepôt niçois de denrées pour les personnes dans le besoin.
La Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes compte sur sa page Facebook pour relayer ses actions et remplir, comme ici, son entrepôt niçois de denrées pour les personnes dans le besoin. © France Télévisions

Malgré un changement de nom, certaines pratiques restent les mêmes. La société qui détient le réseau social Facebook est devenue Meta, mais elle rend inaccessible, depuis le 6 janvier, l’accès à la page de l’association. Sans trop d’explications. C'est Bêta.

Bis repetita. En quelques mois à peine, l’un des principaux vecteurs de communication de la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes est tout simplement rendu inaccessible par le réseau social lui-même.

C’est ce 6 janvier que l’association s’est vue notifier la dépublication de sa page Facebook, après avoir posté ses vœux pour l’année 2022.

Le message reçu détaille une violation des conditions applicables aux pages Facebook, sans davantage d'explications.

On a des messages qui nous disent que l'on a transgressé les conditions d'utilisation de Facebook, mais on ne sait pas en quoi exactement.

Pascale Montrol-Amouroux, responsable de la communication de la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes

Ceci signifie que le détenteur de ce compte peut continuer à voir les contenus hébergés mais qu'il lui est impossible d'y ajouter d'autres personnes, ou d'être vu par les internautes.

Un bug, un compte piraté ?

Même pas. Le problème vient bien de Facebook qui a décidé de suspendre l’accès à cette page. La raison ? Pas expliquée. Ou de manière très lapidaire, et parfois en anglais.

La responsable de la communication de l’association, Pascale Montrol-Amouroux s’étonne de ces complications, elle qui compte particulièrement sur cette page indispensable, tout comme sur le site officiel de la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes"On fait un effort pour beaucoup communiquer, on se rend compte que c'est très important pour nous de se faire connaitre par les réseaux sociaux, pour tous nos bénévoles, qui partagent beaucoup, comme pour nos partenaires. Et franchement, ça nous prend beaucoup de temps de régler ces problèmes là."

Déjà bloquée l'an dernier

En octobre dernier, la Banque Alimentaire maralpine avait déjà essuyé un blocage de la part du même réseau social. Une problématique que les responsables locaux de l'association avaient expliqué face aux caméras de France 3 Côte d'Azur alors qu'ils se préparaient à lancer leur grande collecte nationale à l'approche des fêtes de fin d'année. 

Pascale Montrol-Amouroux n'a toujours pas eu le fin mot de l'histoire quant au précédent blocage survenu en octobre. Le plein accès à leur page, et à l'ensemble de ses fonctionnalités, leur avait été rendu sans grande explication de la part du fameux membre des GAFAM : "Heureusement nous l'avons récupéré au moment de la collecte. On a mis 15 jours ou 3 semaines la première fois, à écrire tous azimuts, à faire bouger tout ce que l'on pouvait faire bouger, mais on ne sait pas trop ce qui nous a fait republier. C'est un petit peu incompréhensible pour nous en fait."

Facebook a bien été contacté mais n'a pas donné suite pour le moment aux réclamations de l'association dont le but est d'"aider l'homme à se restaurer dans un esprit de partage et en luttant contre le gaspillage pour mieux combattre la malnutrition et la sous-nutrition." 

Il faut croire que ce sens du partage - numérique - n'est pas une priorité pour la société de Mark Zuckerberg, valorisée ce jour à près de 923 milliards de dollars.

L'après-midi du 8 janvier, la page de la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes reste toujours inaccessible pour les internautes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.