Projet de SCOP pour racheter Nice-matin: “on pense que ça peut le faire”

© VALERY HACHE / AFP
© VALERY HACHE / AFP

Invité de France-inter, quelques heures avant une réunion cet après-midi entre une délégation du journal et le cabinet de la ministre de la culture, Jean-François Roubaud, journaliste à Nice-matin indique: "une entente entre notre projet de SCOP et l'un des cinq autres repreneurs sera la bienvenue".

Par Olivier Le Creurer

"Les représentants des salariés seront reçus par mon cabinet le mercredi 13 août, en présence des cabinets d'Arnaud Montebourg (ministre de l'Economie, NDLR) et de François Rebsamen (ministre du Travail)", a précisé la ministre de la culture, Aurélie Filippetti.



"Aurélie Filippetti nous a invité par voie de tweet", indique Jean-François Roubaud au micro de Vincent Duvic, sur France-inter.
"Avec la Ministre de la culture, il y a des choses à voir, techniquement comment on peut nous aider à dégager des financements, obtenir des prêts de la caisse des dépôts ou de la Banque publique d'investissement (BPI)."


"On a vécu au dessus de nos moyens"

"Il y a 5-6 offres de reprises qui évoquent 300 à 500, parfois la moitié du personnel. Nous on va faire partir 120 personnes sur la base du volontariat. On sait qu'on a vécu au dessus de nos moyens,

il faut restructurer mais on veut que le journal reste implanté dans son territoire, qu'il parle à tout le monde".

Il faut trouver 12 millions d'euros pour relancer le journal. "Environ 400 personnes ont investi entre 2000 et 5000 euros pour devenir actionnaires de leur journal. on lève ainsi environ 4 millions d'euros. Et de plus en plus de confrères y viennent. Nous avons un partenaire privé. On pense que ça peut le faire, que ça peut parler au tribunal de commerce.


Une entente possible avec un des cinq repreneurs

"Une entente est possible avec un des cinq repreneurs. Bien sûr. S'il veut s'associer avec nous, il sera naturellement la bienvenue. ce serait même la chose la plus cohérente que l'on puisse imaginer. "

Le tribunal de commerce devrait se prononcer sur le sort de Nice-matin fin septembre.

 

Sur le même sujet

Les + Lus