• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Qwant : le moteur de recherche niçois s'associe à Mozilla Firefox

Entre Qwant et la fondation Mozilla qui lui permet d'être désormais disponible sur le navigateur Firefox. / © F3
Entre Qwant et la fondation Mozilla qui lui permet d'être désormais disponible sur le navigateur Firefox. / © F3

Qwant, se veut un concurrent de Google. Même si attaquer le géant international semble difficile, la société installée à Nice grapille lentement mais surement des parts de marché. Cette start up vient de s'associer à la fondation Mozilla pour être désormais disponible sur le navigateur Firefox.

Par @annelehars

Qwant poursuit, depuis NIce, tranquillement mais sûrement son implantation dans le paysage de la recherche internet. Lancée en 2011, le petite société a commencé à se faire connaître avec son moteur de recherche, lui lancé en février 2013.

Son moteur de recherche commence à devenir une véritable alternative à celui de Google, avec un trafic qui a plus que doublé en 6 mois, passant de 7 millions de visiteurs en octobre 2015.

Revoyez ce reportage de janvier dernier sur la société Qwant à Nice :

Qwant : la start up Nice qui monte (reportage du 07.01 2016)
Son moteur de recherche commence à devenir une véritable alternative à celui de Google, avec un trafic qui a plus que doublé en 6 mois, passant de 7 millions de visiteurs en octobre 2015.

Qwant a annoncé ce lundi un accord avec la fondation Mozilla qui lui permet d'être désormais disponible sur le navigateur Firefox.

"C'est un accord basé avant tout sur des valeurs communes, de respect de la vie privée et de non-traçage des utilisateurs. Grâce à cet accord nous sommes désormais disponibles sur Firefox mais également sur mobile", a détaillé Eric Léandri, cofondateur de la société française Qwant, au cours d'une conférence de presse.

Qu'est ce ça change ?

Concrètement, Mozilla va désormais proposer une version de son navigateur, spécialement développée autour de Qwant, qui sera utilisé comme moteur
de recherche et qui "protège l'internaute contre le pistage sur le web", en supprimant notamment les cookies, ces petits programmes laissés sur l'ordinateur lors de la visite de sites.


>>> Plus de précisions sur France Info dans la chronique de Jérôme Colombain.

Qwant, désormais disponible dans une quinzaine de langues et dans 25 pays, revendique plus de 20 millions d'utilisateurs en avril dernier, un chiffre en croissance de 20% par mois.



 

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus