REVOIR- Franck Terrier, le "héros au scooter" décoré de la légion d'honneur

Publié le Mis à jour le

Salve d'applaudissements lors de la remise de la Légion d'honneur par Christian Estrosi, le maire de Nice, à Franck Terrier. Surnommé le "héros au scooter", il avait tenté de stopper la course folle du terroriste sur la promenade des Anglais le 14 juillet dernier. Revivez ce moment fort en vidéo. 

Un tonnerre d'applaudissements. Et une très longue ovation pour Franck Terrier, le "héros au scooter", décoré ce vendredi de la Légion d'honneur par Christian Estrosi, le maire de Nice.







Place Massena, devant le président de la République Emmanuel Macron, le maire de Nice Christian Estrosi et tous les officiels réunis pour les commémorations de l'attentat de Nice, Franck Terrier ne cache pas son émotion. De très longues minutes d'applaudissements pour celui que tout le monde surnomme le "héros au scooter". 

Un geste héroïque 

Il y a un an jour pour jour, Franck Terrier tentait de stopper la course folle du camion propulsé sur la foule par Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Sur la Promenade des Anglais, il roule à scooter avec sa femme lorsque le véhicule du terroriste le double. Après avoir fait descendre sa femme de son scooter, Franck Terrier se lance à la poursuite du camion. Il jette son scooter sur celui-ci avant de grimper sur le marche-pied et de frapper le tueur, qui tente de lui tirer dessus, sans succès. La police intervient alors. Avec un bilan de 86 morts et 454 blessés, l'attentat de Nice est un des plus meurtrier que la France ait connu. 





Témoignage de Franck qui a tenté d'arrêter le camion à Nice

Témoignages de sympathie

En signe de remerciement, un scooter avait été offert à Franck Terrier en août dernier. Une cagnotte avait été lancée sur internet pour remercier l’homme de sa bravoure. Elle avait permis de récolter 25 466 € auprès de 1338 participants de toute la France. 



Une pétition avait également été lancée pour que ce héros du 14 juillet soit décoré de la Légion d'honneur. 



Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité