Une exposition temporaire consacrée aux objets insolites saisis par les douanes à Nice

Petits lézards, ceintures en peau de python, fourrures, ivoire, autant d'articles interdits et d'animaux protégés par la Convention de Washington. Pour sensibiliser les voyageurs qui pourraient être tentés de rapporter cela de vacances, ces saisies sont exposées au palais préfectoral à Nice.

Visite de l'exposition au palais préfectoral tous les mardis à partir de 10h jusqu'au 26 mars.
Visite de l'exposition au palais préfectoral tous les mardis à partir de 10h jusqu'au 26 mars. © france 3 côte d'azur
Douane, Direction Départementale de la Protection des Populations, Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt, veulent optimiser  contrôles et renfort de la protection de la santé publique et de l'environnement.
Un protocole vient d'être signé et une exposition sensibilise le public.

Régulièrement, des contrôles sont effectués dans le département des Alpes-Maritimes et notamment à l'aéroport par les directions des douanes, de la protection des populations, et de l'agriculture. Leur but ? Eviter l'introduction de marchandises dangereuses pour la santé ou menaçant l'équilibre naturel végétal et animal local.

A cette occasion, est présentée une exposition temporaire consacrée aux objets insolites saisis par les douanes dans la galerie Cheret du palais préfectoral tous les mardis à partir de 10h jusqu'au 26 mars. Une exposition qui dévoile ce patrimoine et illustre les méfaits du trafic de la faune et de la fleur protégée.

Ces pièces ont été remises à des fins de conservation par le service des douanes au muséum d'histoire naturelle.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
douanes expositions